Présentation
Technique
Sondage
 
Résultats
Elevage ACS
Elevage de berger
des pyrénées ACS


 


 

 

 



 



 






 

Visites

 251805 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Les Maladies du caniche - La Maladie de Carré

LA MALADIE DE CARRE

La maladie de Carré est causée par un virus, de la famille de Paramyxoviridae, très contagieux qui est très proche du virus de la rougeole. C’est un virus qui est peu résistant dans la nature et se propage de chien en chien par contamination directe, inhalation par les voies respiratoires, car toutes les sécrétions du chien malade contiennent des particules virales. Le virus se multiplie dans les amygdales et les bronches puis se propage dans l’organisme en environ 8 jours. Il est surtout rencontré dans les endroits où il y a une bonne concentration de chiens comme les élevages, les animaleries, les refuges, etc. et affecte aussi les carnivores sauvages. C’est plutôt rare de rencontrer cette maladie depuis 1960 à cause de la vaccination. Se sont surtout les chiots qui sont sujet à attraper le virus et le taux de guérison est presque nul. Les symptômes sont: la toux, l’écoulement nasal, la difficulté respiratoire, de la diarrhée, des vomissements, une conjonctivite, les yeux secs, la diminution de la vision, de l’épilepsie ou d’autres atteintes du système nerveux, de la fièvre, de l’abattement et l’anorexie. Il y a tellement de symptômes variés, peu spécifiques et la sensibilité à l’infection varie tellement d’un chien à l’autre qu’il est difficile pour un vétérinaire de diagnostiquer la maladie rapidement. Il y a trois réactions possibles suite à l’infection. La première réaction est une réponse immunitaire développée à la suite de l’infection et cette réponse est suffisante pour faire disparaître le virus. La deuxième réaction est lorsque l’immunité du chien est déjà défaillante, il y a présence des symptômes caractéristiques de la maladie. Ensuite, la troisième réaction qui est la plus classique, se caractérise par une incubation de 3 à 7 jours sans aucune manifestation de l’infection puis lors de la dissémination du virus dans l’organisme, quelques symptômes apparaissent durant 2 à 3 jours tels que l’augmentation de la température, l’écoulement de liquides aux yeux et à la truffe ainsi que des boutons sur l’abdomen. Le chien semble redevenir normal puis vient ensuite l’apparition d’autres symptômes comme de la fièvre, l’inflammation des muqueuses, de la trachée et des bronches, de la diarrhée, une toux et l’apparition des symptômes nerveux. Il y a aussi des formes atypiques comme la forme cutanéo-nerveuse et encéphalite.  Il est possible de faire la recherche de «corps de Lentz» dans le sang ou une recherche d’anticorps pour aider au diagnostique. Le vétérinaire doit réunir 4 des 7 critères parmi les suivants: l’écoulement oculaire, des symptômes digestifs, des symptômes respiratoires, des symptômes nerveux, la persistance de l’élévation de la température et le jeune âge, pour conclure le diagnostic. On peut traiter en donnant des doses importantes de sérum et surveiller les surinfections éventuelles. On doit aussi mettre le chien malade en quarantaine. Le chien peut guérir sans séquelles mais peut aussi guérir en gardant quelques séquelles de cette maladie. Un vaccin fabriqué de virus vivants atténués existe pour aider à prévenir la maladie, il peut être administré au chiot dès l’âge de 7 semaines avec un rappel après un mois puis des rappels annuellement


Date de création : 15/03/2007 @ 16:07
Dernière modification : 20/03/2007 @ 21:27
Catégorie : Les Maladies du caniche


Imprimer l'article Imprimer l'article

Elevage ACS
Elevage de berger
des pyrénées ACS


 


 

 

 



 



 






 

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
33 Abonnés
Elevage de
chihuahua ACS
Recherche



Elevage de bichon
maltais ACS
^ Haut ^